• Wave

Bienfaits de la Musique

J'ai la tête comme un gros chat!!

j'ai la migraine, j 'ai besoin de me faire du bien à la tête mais comment?


Une méthode qui me va bien, en rentrant du boulot, j'écoute Fun! bon ok pour me marrer ou pour avoir de good vibes ok.. mais pour la migraine moi ca ne marche pas.



Tiens je cherche d'autres stations ... je ne capte pas la radio Musique classique, mais j'ai un CD qui traine.. du BEETHOVEN!


J'écoute... et là! au bout de quelques minutes un truc se passe... ca se détend dans ma tête, mes épaules...

Apologie de la musique classique!

Je n'invente rien! Arte le dit: "ARTE : Vertus de la musique. Dimanche 11 février 2018, Minuit 20 (00h20). Et si Bach comme Mozart étaient le remède universel ? Ce 52 mn de 2015 fait le tour des vertus thérapeutiques de la musique classique, comme remède et baume pour l’âme malade. Il faut soigner le corps ; il faut aussi soigner l’esprit et l’âme…



Il est indiqué dans l'apprentissage, lors des révisions des cours, à l'école, pour apaiser, aider au développement du cerveau.


A l'hôpital pour détendre les patients, par exemple : les hôpitaux parisiens Armand-Trousseau et Necker, les salles de pré-anesthésie infantile deviennent de véritables salles de concert : enfants, parents et personnel soignant peuvent y manipuler des instruments, découvrir des sons, improviser ou écouter pour les patients.


Humaniser les longs couloirs et focaliser son attention ailleurs que sur la cause de réaction de stress.


Utilisé aussi pour les patients dans le coma comme pour leur dire : "reste il y a de la bonne" (musique bien sûr) !

Elle aurait aussi un impact sur nos comportements, réduirait les actes violents, l'agressivité.



La Musique, serait essentielle!

Platon : « La musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. »

Hélène d’Hennezel, musicothérapeute formée au tama-do, travaille aussi avec des personnes sourdes : « Leurs oreilles ne fonctionnent plus mais leur corps entend les messages qui lui sont envoyés. Au cours de certaines séances, j’arrive presque à voir le parcours des ondes sonores tant leur présence est palpable. »



Mais comment est ce possible?


Les sons, génèrent des fréquences et font réagir notre orchestre interne!

en fonction de celui-ci on va réagir plus ou moins bien à certaines notes! et les fréquences, les ondes, vibration du son dans l'air entrent en résonance avec notre système nerveux, et nous font réagir même s'il y a une audition limitée comme les malentendants.


On parle d'ondes...4 grands types d’ondes cérébrales :

  • les ondes Delta (de 0,5 à 4 Hz) quand nous DORMONS PROFONDÉMENT

  • les ondes Téta (de 4 à 7 Hz) quand nous sommes en phase de RELAXATION INTENSE

  • les ondes Alpha (de 8 à 13 Hz) quand nous sommes dans un état CALME

  • les ondes Béta (+ de 14 Hz) quand nous avons une activité cérébrale STIMULANTE (genre le travail...)



Alterner ces différentes ondes serait nécessaire pour être en bonne santé!


Une écoute au format .wave ( ;) je sponsorise forcément!! ) qui garantit l’intégralité de la musique plutôt que les MP3, qui en compressant réduisent la qualité du son . Il y a peut être d'autres formats encore!


Un lien pour une appli afin d'écouter avec cette fréquence :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appums.music_pitcher ou rechercher sur you tube: son wave.




Une question de rythme : Adagio de Beethoven et encore plus le raga (type de musique indienne) auraient des effets biologiques sur le rythme respiratoire et cardiaque. Ce n'est pas une question de style, mais de rythme et d'harmonie.


L’être humain serait profondément connecté au rythme, et ce, même avant sa naissance. “Une fois que le cortex auditif se met à fonctionner, un fœtus entend principalement les sons graves – le battement du cœur de sa mère, par exemple, et la mélodie et le rythme de sa voix” explique une scientifique américaine , Karin Stromswold.

Les fréquences graves seraient un facteur crucial dans l’acquisition du langage du nouveau né.


Des différences entre nous dans notre ressenti vis à vis de la musique. une explication possible: Nos gènes!




Celui codant le récepteur D2 de la dopamine interviendrait, le principal neurotransmetteur associé au plaisir, à la récompense et à la motivation.

C’est ce que montre une étude réalisée par l’équipe d'Elvira Brattico, de l’université de Helsinki en Finlande. Ainsi, la musique et les bruits ne modifient pas notre cerveau et notre humeur de la même façon et ne provoquent pas les mêmes émotions selon le type de récepteur D2 à la dopamine que nous possédons.

L’augmentation de la libération de dopamine engendrée par la musique aurait davantage d’effets positifs sur l’humeur des gens possédant deux variants G du gène, car ces derniers auraient un niveau de base en dopamine plus faible que les GT.

C’est probablement la raison pour laquelle certaines personnes sont moins sensibles à la musique que d’autres.



Bienfaits de l'écoute :

l'hypertension artérielle : adagio du Divertissement n° 7 en ré majeur de Mozart.

Neuroscientifiques Den'etsu Sutoo et Kayo Akiyama, de l'université de Tsukuba au Japon.


L'écoute oui mais jouer d'un instrument a des bienfaits également!

Jouer d'un instrument à vent pourrait être utile pour arrêter de ronfler!

Aller je vous file l'idée!





C'est la pratique du didgeridoo!



"Parce qu'il requiert un souffle ininterrompu : on inspire par le nez en continuant à expirer par la bouche.

L'exercice permettrait de renforcer ses muscles respiratoires avec pour résultat des nuits plus tranquilles pour son partenaire. La posologie : une heure de didgeridoo pendant quatre mois, si vos voisins vous le permettent."

"Futura sciences"


Je vous partage un morceau qui me fait chavirer le coeur!

Eric Satie Gymnopédies :

https://www.youtube.com/watch?v=wnacdOIoTBQ (son youtube classique)

J'ai trouvé ça en cherchant un son wave, et finalement c'est un son de vagues pour les babys : https://www.youtube.com/watch?v=XYU27uA-pqc

Avec le morceau format Wave (type CD) :

https://soundcloud.com/tucanrecords/gymnopedie-erik-satie-wav


https://www.youtube.com/watch?v=uue_x2Mna24&list=PLBS-VseHFNHIfe05V2gu0InVZA_GTAKwx&index=11


Chant grégorien : basé sur les rythmes de la respiration, il donne une impression d’espace. Excellent pour travailler, se concentrer, méditer, il atténue le stress.

Baroque : les mouvements lents de Bach, Haendel ou bien Corelli donnent une sensation de stabilité, d’ordre, de sécurité et créent un environnement stimulant pour les travaux intellectuels.

Classique : la transparence et la clarté de compositeurs tels que Haydn ou Mozart améliorent la concentration, la mémoire et la perception spatiale.

Romantique : c’est la musique la plus chargée émotionnellement (Chopin, Liszt, Wagner) car elle recouvre toute la gamme des sentiments, de la plus grande tristesse à l’exaltation mystique.

Jazz, blues : les multiples formes « classiques » du jazz peuvent évoquer, comme la musique romantique, toutes les émotions humaines, mais elles ont un impact plus tonifiant sur l’organisme.












Rock : certaines formes « classiques » du rock stimulent les passions, d’autres relâchent les tensions intérieures. C’est la musique dont les effets divergent le plus d’une personne à l’autre.








Heavy metal, punk, grunge… : ces musiques, généralement écoutées très fort, affectent directement le système nerveux en sollicitant de manière excessive les tympans et les nerfs auditifs. D’où des réactions physiologiques immédiates telles que l’augmentation des battements cardiaques, de la respiration, de la tension, etc.

Techno : la pulsation et la fréquence de la basse rythmique qui sous-tend toute la techno dite « commerciale » évoquent les battements cardiaques. Plongé dans une ambiance techno, l’organisme est contraint de s’adapter à ce rythme, et ces fréquences modifient celles du cerveau. Ce qui provoque, à la longue, comme un « état de transe ». Les spécialistes de la médecine énergétique chinoise affirment que cette musique perturbe très gravement le « qi ancestral », c’est-à-dire l’énergie qui nous relie à nos vies passées et futures.

Sacrée : orientales, occidentales traditionnelles ou modernes, toutes les musiques sacrées ont la particularité de distendre le temps et l’espace et de faire passer le cerveau en « ondes alpha ». C’est pourquoi elles sont propices non seulement à l’éveil spirituel mais aussi à la relaxation et à la réduction des douleurs.


Se relaxer: La « musique de relaxation ». On y trouve de tout, depuis les amalgames synthétiques sans âme jusqu’aux compositions « planantes » les plus élaborées, en passant par les compilations d’œuvres classiques. Difficile de s’y retrouver ! Conseil pour les néophytes : s’orienter vers les valeurs sûres, les collections à base de musique classique comme “Silence” chez Sony Music qui a connu un succès phénoménal.

Psychologies.com


Et vous c'est quoi vos musiques!?


Music Please! Let's the music Play!


Ressource complémentaire : https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/comportement/la-musique-a-t-elle-toujours-un-effet-sur-notre-humeur-12494.php
https://www.youtube.com/watch?v=1vfOFsnFGHQ
"Grandir avec les sons" pour les enfants/adolescents:
https://www.bruit.fr/images/stories/pdf/grandir-avec-les-sons-cidb-2014.pdf






13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

FENG SHUI

Notions de bases et Applications pour 2020